Графични страници
PDF файл
ePub
[merged small][ocr errors]
[merged small][graphic]
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

J'ai reçu dans son temps, mon ami, votre lettre du 21 août. J'étois alarmé de n'avoir rien reçu l'ordinaire précédent, parceque l'ami avec qui vous aviez conféré me marquoit que vous m'écriviez par ce même ordinaire; ce qui me faisoit craindre que votre lettre n'eût été interceptée. Il me paroît maintenant qu'il n'en étoit rien. Cependant je persiste à croire que si nous avions à nous marquer des choses importantes, il faudroit prendre quelques précautions.

J'ai eu le plaisir de passer, vendredi dernier, la journée avec M. le professeur Hess, lequel m'a appris bien des choses plus nouvelles pour moi

Vi109219

[graphic][graphic]

:

que surprenantes, entre autres l'histoire de deux

lettres que vous a écrites le jongleur à mon sujet, et votre réponse. Je suis pénétré de reconnoissance de vous voir rendre de jour en jour plus estimable et plus respectable un ami qui m'est si cher. Pour moi, je suis persuadé que le poëte et

". :: le jouglerrriméditent quelque profonde noirceur,

l'exécûtion de laquelle votre vertu leur est

:: #rcommiode : ie éomprends qu'ils travailleroient

plus à leur aise si je n'avois plus d'amis là-bas. Il

- " pour

me vient journellement de Genève des affluences
d'espions qui font ici de moi les perquisitions les
plus exactes. Ils viennent ensuite se renommer à
moi de vous et de l'autre ami avec une affectation
qui m'avertit assez de me tenir sur la réserve. J'ai
résolu de ne m'ouvrir qu'à ceux qui m'apporte-
ront des lettres.Ainsi n'écoutez point ce que tous
les autres vous diront de moi.
Il me pleut aussi journellement des lettres ano-
nymes, dans lesquelles jé reconnois presque par-
tout les fades plaisanteries et le goût corrompu
du poëte. On a soin de les faire beaucoup voyager,
afin de me mieux dépayser et de m'en rendre les
ports plus onéreux. Il m'en est venu cette semaine
une, dans laquelle on cherche, fort grossièrement
à la vérité, à me rendre suspect l'homme de poids
que vous me marquez avoir entrepris de me ré-
futer, et dont vous m'avez envoyé un passage qui

[graphic]
« ПредишнаНапред »